La Bretagne qui nous gagne #1


Privés de vacances cet été !
Eh oui, depuis le début de l'été j'ai changé de boulot, et qui dit changement de boulot dit pas de vacances pendant la première année ! Duuuuuuur.
Alors quand le long week-end du 15 août à pointé le bout de son nez, il n'en fallait pas plus pour nous donner envie de nous évader de notre quotidien Parisien. Un de nos groupes de musique préférés joue au festival "Fête du bruit" de Landerneau le dimanche soir ? Parfait, nous irons donc découvrir la Bretagne, du côté de Brest !
Me voilà donc à écumer les sites internets à la recherche de bonnes adresses pour notre séjour. Il faut savoir qu'on ne connaissait vraiment pas bien la Bretagne, et que ni J. ni moi n'étions jamais allés si loin à l'ouest de la France. Brest n'étant pas une ville particulièrement excitante, je me suis renseignée sur les alentours et très rapidement une évidence s'est imposée : la presqu'île de Crozon !
Des falaises, de l'écume, de l'eau turquoise, des belles plages et de jolis sentiers de rando... Ce petit bout de terre, presque cerné de mer, à quelques atouts pour faire rêver.


C'est pleins d'enthousiasme que nous sommes partis le samedi matin en direction de Camaret-sur-mer, un petit village de pêcheurs situé à l'extrême ouest de la presqu'île. La ville ne nous a pas séduit plus que ça, malgré sa tour Vauban, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2008. On a tout de même profité d'un des nombreux restaurants situés sur le "front de port" (et au bord de la route) pour déjeuner dehors.


On s'est ensuite mis en direction de la Pointe du Pen-Hir, depuis laquelle la panorama avait l'air incroyable... Et nous n'avons pas été déçus ! Je vous laisse en juger par vous-même :

Les trois petits rochers que l'on aperçoit au loin sont appelés les Tas de Pois, et ils ont chacun leur petit nom : Pen Glas, Ar Forc'h et Bern Id.
Nous avons eu une chance incroyable avec la météo. Un grand ciel bleu et un soleil de plomb tout le week-end ! A la fois, le proverbe dit bien "En Bretagne il ne pleut que sur les cons"...

Après avoir trainé sur les bords de falaises à Pen-Hir, et re-trainé pour prendre quelques photos supplémentaires, nous nous sommes mis en route pour le village de Saint-Hernot, depuis lequel part un petit chemin de randonnée qui mène à l'île Vierge.
 La plage de l'île vierge fait partie des 10 plus belles plages d'Europe, d'après le classement du site European Best Destinations, et force est de constater que cette place est totalement méritée ! Avant d'y arriver il faut marcher quelques kilomètres sur un petit chemin qui devient vite assez escarpé et qui nous fait redouter le moment où il faudra remonter. Il est déjà tard dans l'après-midi et on croise beaucoup de vacanciers qui remontent, serviette de bain sur l'épaule. On se doute alors qu'on ne va pas être les seuls en bas... Le panorama pendant la descente est superbe, une vraie carte postale !


On arrive enfin au bout du chemin qui surplombe la plage. Là, nous n'avons plus du tout l'impression d'être en Bretagne, mais plutôt en Corse ou dans une petite crique de Croatie ! Le dépaysement est total. Évidemment, il y a quand même un peu de monde sur la jolie plage de galet et dans l'eau... Pourtant la descente pour y accéder n'est pas évidente, loin de là ! J. s'y est risqué pour aller faire un petit plouf dans l'eau à 14°C, et moi j'ai préféré rester en hauteur, à l'abri d'une chute fatale pour le matos photo (et le chien) !


Pour se rendre jusqu'à la plage de l'île Vierge, il faut se garer derrière la Maison des Minéraux de Saint-Hernot et prendre tout droit le chemin qui part de cette maison. Au bout de ce chemin, ne pas prendre ni à droite ni à gauche, mais continuer encore tout droit sur le tout petit chemin presque caché à travers les arbres. Au bout de 400m, vous arriverez sur le sentier côtier et vous verrez l'île Vierge sur la droite. Vous n'avez plus qu'a descendre prudemment jusqu'en bas !

Après cette petite balade, nous sommes allés boire un verre à Morgat, en attendant le coucher de soleil. Nous avons demandé à une gentille serveuse si elle pouvait nous indiquer une jolie plage depuis laquelle regarder le soleil descendre sur l'horizon, et le moment venu nous sommes donc allés sur la Plage de la Palue pour profiter du spectacle ! La plage était immense et presque déserte. C'était très beau, mais le soleil couchant à vite été caché par ces fameux Tas de Pois qu'on voyait au loin...



Nous sommes ensuite allés dîner dans la très bonne crêperie "L'île ô crêpes" de Morgat, puis nous sommes rentrés sur Brest, ravis de cette première journée et pressés de continuer nos découvertes le lendemain.

Dans un prochain article, je vous raconterai Le Conquet, et surtout notre recherche du petit phare parfait !

4 commentaires

  1. Je suis émerveillée devant tes photos. Bretonne d'origine je ne suis jamais allée aussi à l'ouest mais ça va s'imposer rapidement !!

    RépondreSupprimer
  2. C'est de toute beauté cette presqu'île de Crozon ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui !
      Un vrai coup de cœur pour moi !

      Supprimer